Comparatif des meilleures stations météo de 2017

Si la TV peut vous donner des informations sur le temps, elle n’est pas aussi précise qu’une station météo qui ne s’occupe que de votre lieu de vie. Elle vous offre des informations pertinentes sur les conditions météorologiques, pour organiser au mieux vos tenues et votre journée en fonction du temps. La station météo va permettre également de connaître la température à l’intérieur de votre domicile, le taux d’humidité et selon les modèles une mine de données pour nous aider à vivre dans un environnement aussi sain que possible.

Ici, je vous propose de découvrir les produits les plus attractifs du marché, soit par leurs capacités, soit par leur rapport qualité/prix. Si vous cherchez une station météo efficace et pas trop chère, c’est ici qu’elle se trouve !

Les 3 meilleures stations météo

Modèle Type de station Prix de la rédaction Prix
Netatmo station meteo Netatmo Interconnectée Produit de l'année €€€€
La Crosse Technology WD4025IT station meteo WD4025IT Wifi Meilleur rapport €€€€€
TFA Dostmann 30.5027.01 TFA Dostmann 30.5027.01 Avec capteurs Premier prix €€€€€

Station météo Netatmo : Le top du top

station meteo pas cherLa société française du même nom propose sans aucun doute l’une des stations météo les plus modernes du moment. Le look est tout d’abord vraiment sympa. Les deux tubes munis de différents capteurs sont dans l’air du temps et discrets. Il y en a une pour l’extérieur et l’autre pour l’intérieur de la maison. Ils fonctionnent via le réseau Wi-Fi et c’est une application sur votre smartphone qui fait office de panneau de contrôle.

La station fait donc des mesures à l’extérieur et à l’intérieur du logement, et nous donne des informations sur les températures bien sûr, sur les taux d’humidité, la pression barométrique, le confort acoustique et surtout la qualité de l’air. Ce dernier point est réellement important, puisqu’on peut se rendre compte assez rapidement si on vit dans un environnement sain ou s’il faut changer nos habitudes.

L’installation est très simple, l’utilisation également et on devient vite météo addict, tant le procédé est ludique. On contrôle notamment très souvent la qualité de l’air et on voit très facilement à quel point une cigarette, une cuisson vapeur ou l’utilisation d’une machine à laver influent sur notre environnement intérieur. Les informations sont nombreuses, on reçoit des notifications lorsque l’air ambiant n’est pas sain et on peut programmer des alertes en cas de pluie prévue par exemple. Bref, c’est un super outil, ludique, intéressant et très complet qui séduit déjà de nombreux utilisateurs.

Voir le prix

Station météo Oregon Scientific RAR502 : Un super rapport qualité prix

station meteo pas cherCette station est livrée avec 3 sondes et la station en elle-même fait office de quatrième sonde. On aura donc 3 sondes à l’intérieur, pour les chambres et le salon par exemple, et une autre à l’extérieur pour connaître la température exacte et le taux d’humidité avant de sortir. Les informations sont peu nombreuses mais elles sont fiables et c’est évidemment l’essentiel. La station nous signale lorsque le taux d’humidité est trop élevé dans une pièce, et on peut alors réagir pour éviter que des moisissures ne se forment. C’est simple mais très efficace.

La sonde à l’extérieur n’est pas étanche, il faut donc la fixer à l’abri de la pluie. Elle possède un petit écran qui nous indique les données de température et d’hygrométrie. Le gros point fort de cette station est sa simplicité. Il n’y a pas besoin de presser un bouton pour avoir une information, elles sont nativement directement sur l’écran principal. On peut donc d’un simple coup d’œil connaître la température et l’humidité de toutes les pièces importantes de la maison, et c’est une très bonne chose. Le prix est vraiment très attractif pour une station offrant des données aussi précises. On s’aperçoit très vite d’un taux d’humidité trop élevé ou trop faible, et on peut réagir en conséquence.

Voir le prix

Thermomètre Humidity 3 : Le petit prix efficace

station meteo pas cher Si vous cherchez un produit pour vous donner la température et l’humidité à l’intérieur d’une pièce ou d’un bureau, mais que vous ne souhaitez pas gaspiller trop d’argent, alors l’Humidity 3 est fait pour vous ! Cette petite station fonctionne seule, elle n’est donc efficace que pour une pièce. Étant donné son prix, on peut facilement en acheter plusieurs pour équiper toutes les chambres de la maison.

C’est un modèle forcément très simple. Il n’y a que l’heure et la date qu’il faille régler, et la station s’occupe du reste. Elle vous indique la température et l’humidité de la pièce où elle se trouve. La précision n’est pas aussi infaillible qu’avec les modèles cités plus haut, mais on obtient tout de même une information pertinente qui nous permet de réagir pour réchauffer ou refroidir une pièce ou d’aérer en cas d’humidité trop importante.

Bien évidemment, on peut déplacer la station d’une pièce à une autre, il lui suffit de quelques minutes pour donner des informations fiables. Petit plus, la station peut faire office d’alarme ou de réveil. Il est également possible de régler en degrés Celsius ou en degrés Fahrenheit. À ce prix-là, difficile de trouver mieux.

Voir le prix

Les différents types de station météo

On trouve réellement des stations météo à tous les prix. Évidemment, la qualité et le nombre d’informations seront différents entre une station à 5€ et un modèle professionnel à plusieurs centaines d’euros et on trouve donc une multitude de choix sur ce marché.

La station météo standard

Elle est très basique, il s’agit simplement d’un bloc avec un écran qui contient un thermomètre et un capteur d’humidité. On peut le placer en intérieur ou en extérieur, et il nous indique donc la température ambiante ainsi que le taux d’humidité, dehors ou dans une des pièces de la maison.

Ce type de station peut aussi fonctionner avec quelques sondes supplémentaires, qui communiquent par signal radio avec la station, et qui fournissent alors les données dans divers endroits de la maison, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. C’est simple, généralement pas trop cher, et cela permet d’obtenir des informations en temps réel. On sait alors comment on doit s’habiller, s’il est préférable de sortir avec un parapluie, s’il y a des risques de voir du verglas, etc.

La station météo avec prévision

Ce type de station météo nous indique non seulement le temps qu’il fait en temps réel, mais également le temps qu’il fera dans quelques heures et même sur plusieurs jours. Ce genre de modèle relaye en réalité les informations de réseaux spécialisés en météo, comme par exemple Météo France.

Le relevé n’est pas aussi précis, puisque parfois les capteurs Météo France sont loin de votre domicile, mais ils offrent tout de même une estimation très fiable, la même que celle que vous verrez à la TV.

La station météo Wi-Fi

Il s’agit de stations météo qui vont se connecter à votre réseau Wi-Fi domestique pour obtenir les informations de Météo France, mais également pour faire communiquer vos capteurs entre eux et pour transmettre les informations directement sur votre smartphone.

Cela vous permet de savoir la température et un tas d’autres informations même si vous n’êtes pas chez vous. L’intérêt est de surveiller si vous avez un enfant par exemple, que sa chambre reste à bonne température et sans trop d’humidité même lorsque vous êtes absent, mais aussi de gérer votre chauffage à distance si vous possédez un système domotique adéquat.

Quelles informations peut fournir une station météo ?

Même la plus basique des stations vous fournira au minimum, la température (thermomètre) et le taux d’humidité relative (hygrométrie). Ensuite, plus on monte en gamme et plus on trouve des données plus ou moins pertinentes :

  • Le niveau de pression atmosphérique
  • La vitesse et la direction du vent
  • Le niveau de précipitation
  • Le rayonnement ultraviolet
  • Taux de CO2
  • La vigilance météo
  • L’heure, le réveil, l’alarme

Vous l’aurez compris, plus il y aura de capteurs, plus vous aurez d’informations mais plus la station sera chère.

Les questions à se poser avant d’acheter une station météo

Parce qu’il y a un choix énorme et des fonctionnalités pertinentes pour certains et complètement inutiles pour d’autres, il faudra se poser quelques questions qui vous aideront à faire votre choix. En voici quelques-unes :

  • Quelles informations sont nécessaires pour moi ?
  • Ai-je besoin seulement de données en temps réel ou également de prévision ?
  • Si je veux des prévisions, sur combien de jours ?
  • Ai-je une bonne vue ? (certains écrans sont plus grands et les informations également)
  • Une connexion internet et une application smartphone sont-elles indispensables ?
  • Ai-je besoin de plusieurs capteurs pour l’intérieur et l’extérieur ?
  • Besoin d’alarme canicule ou gel ? (pas mal pour les jardiniers)
  • La précision doit-elle être parfaite ou une estimation est suffisante ?
  • Quel prix suis-je prêt à mettre dans une station météo ?

En répondant à ces quelques questions, vous pourrez déjà cibler les produits susceptibles de vous intéresser et écarter les modèles qui ne répondent pas à vos besoins ou qui sont inutilement performants pour l’utilisation que vous souhaitez en faire.

Les différents capteurs d’une station météo

Sans les capteurs, une station météo ne sert absolument à rien, c’est juste un boîtier et un écran qui affichera des données probablement au hasard. On trouve donc 6 instruments de mesure incontournables pour tous les météorologues, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Je les détaille ici.

Le thermomètre

C’est évidemment le plus connu des instruments de mesure en météorologie. C’est Galilée qui le premier scientifique à avoir cherché à mesurer la température. Il invente alors le thermoscope. C’est un appareil où des sphères de verres remplies de liquide coulent ou remontent dans l’eau et mesurent ainsi les variations de température.

Depuis les évolutions technologiques ont été nombreuses et on trouve de nombreux types de thermomètre (à gaz, à liquide, magnétique ou électronique). En météorologie, on utilise encore un peu les modèles liquides, à alcool ou mercure, mais surtout les modèles électriques plus précis et plus rapides. La précision est de l’ordre de 0,5°C à 1°C de marge d’erreur.

L’hygromètre

Pour de nombreux météorologistes, l’hygromètre est le plus important des instruments de mesure. Il indique en effet le taux d’humidité, qui est un facteur important dans l’explication des phénomènes météorologiques. En détectant la vapeur d’eau présente dans l’air, on peut détecter une déstabilisation de cet air, et prévoir la météo.

Il existe plusieurs types d’hygromètres, à cheveux, à condensation, mais aujourd’hui ce sont encore des capteurs électroniques qui sont de plus en plus utilisés. Plus simples à utiliser et surtout plus précis.

Le baromètre

Il permet de mesurer la pression atmosphérique. Au départ Blaise Pascal démontre avec cet instrument que la pression diminue au fur et mesure que l’altitude augmente. On sait désormais qu’un changement de pression atmosphérique annonce aussi un changement de temps. Il ne permet pas des prévisions précises, mais il sert plutôt d’alerte pour observer le changement de météo.

Le pluviomètre

Le premier pluviomètre est inventé en Corée en 1441. Il permet de mesurer la quantité de pluie tombée. L’unité de mesure est le millimètre qui permet ensuite de faire une correspondance en litre. Lorsqu’on dit qu’il est tombé 2 mm de précipitation, c’est qu’il est en réalité tombé 2 litres par mètre carré.

Aujourd’hui on trouve des pluviomètres à capteurs électroniques, mais certains météorologues préfèrent la bonne vielle méthode du pluviomètre à augets basculeurs ou à balance.

L’anémomètre

C’est un instrument plus récent, puisqu’il aura fallu attendre le 15ème siècle pour voir apparaître le premier anémomètre à plaque et le 19ème siècle pour voir arriver l’anémomètre à coupelles, ancêtre de l’instrument que l’on utilise encore beaucoup aujourd’hui. Il permet de mesurer les mouvements d’air dans l’atmosphère, ce qui permet clairement affiner et de faire des prévisions.

On connaît ainsi la force du vent et les changements liés notamment à la pression atmosphérique. C’est réellement un instrument de mesure très important pour les météorologues.

La girouette

Elle ne calcule pas la force du vent, mais nous donne la direction de ce dernier. On sait que la première girouette remonte à au moins 3 500 ans avant notre ère, c’est donc l’un des instruments de mesure parmi les plus anciens de l’humanité.

Évidemment, les technologies ont évolué, et aujourd’hui des girouettes à potentiomètres électroniques offrent une mesure automatisée de la direction du vent. On trouve même des girouettes à ultrasons censées être d’une précision à toute épreuve.

Une station météo est-elle réellement fiable ?

Il faut savoir que le 100 % de réussite en météorologie n’existe pas. Pour la température ambiante à l’intérieur, il n’y a aucun problème, mais en extérieur, si le capteur est protégé du vent par exemple, il risque d’afficher en hiver un résultat supérieur au froid que vous rencontrerez face au vent. Idem pour le taux d’humidité qui sera forcément plus élevé prés d’une piscine, que sur la partie carrelée à l’opposé de la maison.

Les prédictions sur plusieurs jours sont également des estimations. Si votre station météo fait des estimations seule, alors elle peut évidemment se tromper, même sur une prédiction de quelques heures.

La météorologie est une science complexe. Pour réellement être précis sur l’évolution du temps, il faut un très grand nombre de relevés dans un maximum d’endroits. Des ordinateurs très puissants calculent et analysent ensuite, puis ils tranchent parmi les probabilités les plus logiques.

Pour exemple, le super ordinateur de Météo France portant le nom de « Beau Fixe » a coûté pas moins de 30 millions d’euros. Malgré tout, il lui arrive parfois de se tromper. Il faut avoir donc un peu d’humilité et accepter que la météo soit un être vivant particulièrement difficile à analyser.

Les données recueillies par vos stations météo seront donc très souvent justes, et les informations en temps réels seront toujours assez précises, mais en terme de prévision il y aura parfois des écarts significatifs.