Comparatif des meilleurs thermomètres culinaires de 2017

Lorsqu’on aime cuisiner, on se doit d’être parfaitement équipé. Il y a certains accessoires qui ne coûtent presque rien mais qui font clairement la différence entre un bon plat et un très bon plat. Le thermomètre culinaire ou de cuisson est un de ces objets. Il va vous permettre de cuire à la perfection toutes vos préparations, et d’obtenir toujours de parfaites températures de cuisson.

Bien évidemment, il y a de bons thermomètres culinaires, et il y en a de moins performants. Comme on ne plaisante pas avec la cuisson d’une viande ou la température de l’eau pour un œuf à la coque, je vous propose de découvrir ici quelques modèles qui devraient sans aucun doute répondre à vos attentes.

Nos 3 thermomètres culinaires préférés

Modèle Type de thermomètre Prix de la rédaction Prix
Andrew James Andrew James Sonde Produit de l'année €€€€€
Homdox AI 001147 Homdox AI 001147 Sonde Meilleur rapport €€€€€
Dr.meter Dr.meter Sonde Premier prix €€€€€

Birambeau 9385 : Le top

thermometre cuisson pas cher Ce thermomètre culinaire mesure 26 cm de long, ce qui est généralement suffisant pour la plupart de vos préparations. La sonde est en acier inoxydable et le corps contenant la partie électronique et le petit écran numérique est en plastique. Il est très simple d’utilisation, avec deux boutons qui permettent d’allumer l’accessoire et de passer des degrés Celsius aux degrés Fahrenheit. Il peut ainsi mesurer des températures allant de -50°C à 300°C ou -58°F à 572°F. C’est une amplitude importante qui va nous permettre de contrôler toutes nos préparations sans aucun problème.

Il est livré avec un étui de protection pour la sonde, et il fonctionne à l’aide d’une pile LR44 1V5 qui est fournie dans le packaging. Ce n’est pas un outil professionnel, le prix serait bien plus élevé, mais il offre une très bonne précision et il va donc nous permettre d’obtenir une cuisson absolument parfaite de nos viandes ou de nos poissons, mais également de travailler le sucre ou le chocolat de la meilleure des façons. C’est donc un super thermomètre de cuisson qui devrait vous aider à réjouir les papilles de tous vos convives.

Voir le prix

Captelec Spatule thermomètre : Le meilleur rapport qualité/prix

thermometre cuisine pas cherC’est réellement un de mes coups de cœur. Ce thermomètre de cuisine s’adapte aussi bien à la cuisson de vos viandes qu’au contrôle de la température des liquides. Il est également parfait pour vos préparations en pâtisserie grâce à sa spatule en silicone qui est idéal pour travailler le chocolat ou encore le sucre. Il mesure 24 cm de long, et même si la sonde en acier inoxydable est un peu courte, on s’y habitue tout de même très vite. Le manche en ABS est agréable au toucher et se prend bien en main. L’écran est assez large et on lit très bien la température sans avoir besoin de s’approcher à quelques centimètres.

Il mesure de manière très précise toutes les températures entre -50°C et 300°C. La précision est vraiment au rendez-vous, et c’est tout ce que l’on demande. Il semble robuste, et d’ailleurs le fabricant offre une garantie de 2 ans qui rassure forcément le consommateur. Pour un produit de ce prix, c’est vraiment une aubaine, et cela prouve la confiance du constructeur envers son produit. Une pile LR44 est fournie pour faire fonctionner ce thermomètre. Vraiment avec un tel prix de vente, il n’y a aucun raison d’hésiter. Précis, résistant, pratique et adapté à toutes vos préparations, il sera un allié de choix dans votre cuisine.

Voir le prix

Dr. Meter : Le moins cher des bons thermomètres de cuisson

thermometre cuisson pas cherC’est décidé, vous allez acheter un thermomètre de cuisson pour ne plus rater votre volaille du dimanche pour ne plus entendre « c’est un peu sec » ou « ça manque de cuisson ». Toutefois, il est hors de question pour vous de mettre plus de 10€ dans ce type d’accessoire. Le thermomètre Dr. Meter est probablement l’accessoire parfait pour vous. Il mesure 22,5 cm, ce qui n’est pas très long pour les plus profondes des casseroles, mais ça reste tout de même correct. Le corps est en plastique, avec un petit écran numérique qui affiche clairement les informations de température. La sonde est quant à elle en acier inoxydable. Avec ce thermomètre, on décide d’obtenir une température en Celsius ou en Fahrenheit, c’est toujours pratique pour certaines recettes découvertes sur des sites internet étrangers.

La plage de température se situe entre -50°C et 300°C, tout comme des produits concurrents coûtant pourtant presque trois fois plus cher. Il possède une fonction de mise en veille lorsqu’on ne l’utilise plus pour ne pas user inutilement la pile LR44 fournie. La précision est un peu moindre qu’avec les deux autres thermomètres cités plus haut et donc pas génial pour le sucre, mais ça reste tout de même précis et largement suffisant pour la cuisson des viandes notamment. À ce prix-là, on ne peut que féliciter le fabricant qui nous propose un produit fiable, complet et agréable à utiliser. Merci Dr. Meter !

Voir le prix

Un thermomètre culinaire, à quoi ça sert ?

Tout simplement à gérer parfaitement vos cuissons et à gagner en précision. La différence entre un bon cuisinier et un excellent cuisinier se joue dans cette précision. En pâtisserie bien sûr il faut être très précis, mais c’est aussi le cas pour la cuisson d’une viande qui peut vite devenir trop sèche, pas assez tendre, ou au contraire trop rose et manquant de cuisson.

C’est ici que le thermomètre de cuisson entre en jeu. Il va nous permettre d’obtenir au degré prés une cuisson optimale. Avec cette précision, il devient impossible de rater certaines préparations et votre famille, vos amis et tous vos convives n’en seront que ravis.

Comment utiliser un thermomètre de cuisson ?

Il y a différentes façons d’utiliser ce type d’accessoire, selon l’aliment que l’on prépare. Il faut donc respecter certaines règles. Par exemple pour une coupe fine comme un steak, il faut prendre la température dans la minute où on le retire du feu. À l’inverse, pour un morceau plus épais, comme un rôti, il faut attendre environ 5 minutes.

Il faut insérer la sonde du thermomètre au cœur de la viande ou de l’aliment à contrôler. Dans la partie la plus charnue, loin des os, des cartilages ou du gras. Vous devez ensuite laisser le thermomètre pendant 30 secondes environ pour correctement vérifier la température.

Si l’aliment possède une forme irrégulière, comme un rosbif ou un pain de viande, il est préférable de bien contrôler la température à différents endroits pour s’assurer d’une bonne cuisson homogène. Il vaut mieux un endroit trop cuit, notamment sur une viande, qu’un morceau cru. Bien évidemment, il faut toujours veiller à ce que le thermomètre soit parfaitement propre avant de l’utiliser.

Contrôler la cuisson d’un steak, d’une viande hachée ou d’un morceau de poulet

Lorsque la cuisson touche à sa fin, il faut retirer le morceau du feu et insérez la sonde du thermomètre latéralement sur un côté de la viande. Cherchez à atteindre la zone la plus épaisse de l’aliment. Il faut insérer au moins 4 cm de la sonde pour que le contrôle de la température soit aussi précis que possible.

Contrôler la cuisson d’un poulet entier

Vers la fin de la cuisson, on retire le poulet du feu ou du four, et on insère le thermomètre culinaire dans la partie la plus charnue de l’animal. C’est au niveau de la poitrine, à proximité de l’aile et de manière à ce que la sonde pointe vers le pilon. Pour un poulet farci, il faut insérer la sonde au centre de la farce également pour s’assurer que cette dernière, ainsi que le poulet sont parfaitement cuits.

Pour une dinde, il est nécessaire d’avoir un thermomètre avec une sonde de 11 cm minimum. On la place alors dans la partie la plus charnue de la cuisse intérieure, en faisant attention de ne pas toucher à l’os.

Contrôler la cuisson d’un rosbif, d’un pain de viande, d’un ragoût ou d’une préparation à base d’œufs

On retire toujours la préparation du feu ou du four vers la fin de la cuisson. On place alors la tige du thermomètre au centre de manière verticale et donc de haut en bas. Il faut l’insérer à environ 4 cm de profondeur pour arriver à proximité du centre.

Attention à l’induction

Vous pouvez utiliser votre thermomètre lorsque votre viande est en train de cuire, mais aussi pour certaines préparations en pâtisserie ou tout simplement pour vérifier la température d’une eau ou d’un bouillon. Il faut savoir qu’il n’y a aucun problème à cela sur la majorité des feux et des plaques de cuisson. En revanche, il faut être vigilant avec l’induction.

En effet, les ondes magnétiques de la cuisson induction vont complètement fausser les mesures de température de cuisson. Il faut que la sonde reste donc toujours éloignée du fond de la casserole. Toutes les sondes connaissent ce problème, mais les fabricants oublient très souvent d’en parler. Il faut donc en être conscient pour ne pas lire des informations complètement erronées qui vous feront à coup sûr rater votre plat.

S’assurer du bon fonctionnement de votre thermomètre

Avant de réellement l’utiliser pour contrôler la cuisson de vos viandes ou autres préparations, il est préférable de bien vous assurer du bon fonctionnement de votre accessoire. En effet, comme tout appareil électronique, il peut être défaillant, et donc avant un repas important ou lors de la première utilisation, vous seriez bien inspiré de faire un test de bon fonctionnement.

Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffit de faire bouillir un peu d’eau et de vérifier que l’eau soit à 100° lorsqu’elle commence son ébullition. Si ce n’est pas le cas, alors votre sonde est mal réglée, ou défaillante. Dans ce cas elle ne pourra évidemment pas vous fournir des informations précises et devient alors inutile à votre cuisine.

Entretien d’un thermomètre de cuisson

Il n’y a aucun entretien particulier pour ce type d’accessoire. Il faut simplement prendre conscience qu’il contient une partie électronique et que donc il ne peut pas être immergé complètement sous l’eau.

On le nettoie donc à la main, avec un peu de liquide vaisselle et de l’eau. La partie électronique peut recevoir un coup d’éponge mais il ne faut pas la laisser sous le jet d’eau de votre robinet. Lorsque l’écran affichera la température avec moins de vigueur, que les chiffres seront moins nets, c’est qu’il sera probablement temps de changer la ou les piles de votre petit accessoire.

En conclusion

Étant donné le prix d’un thermomètre de cuisson et les fiers services qu’il rend en cuisine, il n’y a réellement aucune raison de s’en passer. C’est clairement grâce à lui qu’on va obtenir des cuissons savoureuses, des viandes extrêmement tendre, des œufs cuits à la perfection et même de la précision pour nos crèmes pâtissières ou nos coulis de chocolat.

Si certains accessoires ne sont pas indispensables, le thermomètre culinaire me semble réellement primordial dans une cuisine. On ne l’utilisera peut-être pas pour chaque repas, mais lorsqu’on achète un bon rôti ou une belle côte de bœuf, alors on n’aura jamais peur de rater la cuisson. Personnellement, j’aurais désormais beaucoup de mal à m’en passer.